Signature

25.11.2021

18h

sur invitation

au cœur des maisons de couture

une histoire sociale des ouvrières de la mode 1880-1950

au cœur des maisons de couture par Sophie Kurkdjian et Sandrine Tinturier

La renommée du « savoir-faire à la française » n’est plus à démontrer. Ce que l’on connaît moins, en revanche, ce sont les réalités de travail et les coulisses d’une industrie parisienne dont on sait qu’elle a reposé et repose encore sur des « petites mains ».

Mais qui étaient-elles? De la Belle Époque aux Trente Glorieuses, quel regard portait la société sur les midinettes et leur corporation? D’où venaient ces ouvrières? Quel était leur travail? Où vivaient-elles? Dans quelles conditions? Avec quels loisirs, et quelles aspirations?

  • olivier saillard, Sophie Kurkdjian et Sandrine Tinturier ph. sylvie delpech

  • olivier saillard, Sophie Kurkdjian et Sandrine Tinturier ph. sylvie delpech

En nous invitant à la rencontre de ces ouvrières anonymes, Sophie Kurkdjian et Sandrine Tinturier mêlent avec brio histoire sociale d’une profession très tôt syndiquée, histoire des techniques, et histoire culturelle d’un fleuron national. Et nous proposent ainsi une plongée passionnante et inattendue dans l’univers de la mode.

  • les catherinettes, paris, autour de 1910

  • les catherinettes, rue de rivoli, paris 1912

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.