Exposition 19.11.2021 - 24.04.2022

Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode

dar alaïa

Alaïa collection été 1991 Mannequin : yasmin le bon Ph. Guy Marineau

La collection printemps-été 1991 a fait date dans l’histoire de la mode. Pour la première fois un couturier associe son nom à une grande marque populaire. C’est en voyant la série « Tati Paintings » de son ami artiste peintre Julian Schnabel, peinte à même la toile de bâche Tati, qu’Azzedine Alaïa décide de créer une collection reprenant ce même motif. Alaïa se souvient de ces fameux sacs qu’il voyait lorsqu’il se rendait а l’aéroport d’Orly pour rejoindre son pays natal, la Tunisie. Tous ces gens encombrés de leurs grands sacs Tati, pleins à craquer, reconnaissables à leur motif vichy qui était la signature de la marque.

Le couturier contacte l’enseigne française dans l’idée de réaliser une collection qui reprendrait le même motif. En échange, Tati lui demande de créer quelques pièces pour ses magasins. Il dessine une paire d’espadrilles, un t-shirt et un sac, la première collaboration de l’histoire de la mode est née.

Des dessins de l’illustrateur de mode Thierry Perez complètent la visite.

  • Alaïa collection été 1991 Mannequin : helena christensen Ph. Guy Marineau

  • Alaïa collection été 1991 Mannequin : marie sophie wilson Ph. Guy Marineau

  • Alaïa collection été 1991 Mannequin : farida khelfa Ph. Guy Marineau

  • thierry Perez naomi campbell, 2019

  • thierry Perez "alaïa girl", 2019

  • thierry Perez naomi campbell, 2010

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.