Exposition 09.10.2020 - 18.04.2021

thomas demand, house of card

exposition collective

towhee, 2020 © thomas demand

« House of card » est une exposition rétrospective de l’œuvre de l’artiste allemand Thomas Demand. Le titre fait allusion au caractère précaire de la pratique de Demand en tant que constructeur. Alors qu’architecture va généralement de pair avec durabilité, Demand explore plutôt les limites du fragile et de l’éphémère, comme dans son usage du papier et du carton.

Dans la série Model Studies, Demand s’éloigne de sa pratique habituelle. C’est ainsi que, pour la première fois, il ne photographie pas les modèles qu’il a lui-même construits, mais il se penche sur ceux d’autres artistes et stylistes (de mode). Il a donc photographié les patrons utilisés par le couturier Azzedine Alaïa, pour préparer ses coupes.

  • kinglet, 2020 © thomas demand

  • robin, 2020 © thomas demand

  • chiffchaff, 2020 © thomas demand

Alaïa était souvent qualifié d’ingénieur ou d’architecte du tissu et réputé pour sa quête incessante de la perfection. Il lui arrivait de travailler cinq ans au patron d’une veste, et à peine le vêtement montré lors d’un défilé, il le ramenait dans son atelier pour le retravailler encore. Son talent technique était l’égal de celui de grands maîtres comme Balenciaga ou Madame Grès dont il collectionnait les prototypes qu’il lui arrivait de défaire aux fins de les imiter ou, au contraire, de les adapter. Immortalisées par Demand, les instructions, mesures, pointillés…sont les reliques d’un processus de travail intense. Les patrons sont montrés comme étant des ready-mades ou objets trouvés dus à la pratique d’un autre artiste, et comme figés dans leur processus de formation.

  • swallow, 2020 © thomas demand

  • sparrow, 2020 © thomas demand

  • bluethroat, 2020 © thomas demand

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.