Exposition 31.05.2011 - 21.06.2011

world press photo

photographie et journalisme
commissaire d'exposition: world press photo - scénographie: claudio dell'olio

vue de l'exposition du world press photo 2011 ph. sylvie delpech

Les clichés du palmarès du World Press Photo 2011, concours international qui récompense les images les plus marquantes de l’année écoulée, sont exposées à la galerie Azzedine Alaïa. 

Concours de photo 2011, World Press Photo de l'année ©jodi bieber

C’est la photographe Sud-Africaine Jodi Bieber qui a remporté le premier prix dans la catégorie « portraits » Elle montre l’Afghane Bibi Aisha, dont le nez et les oreilles ont été coupés par les talibans qui lui reprochaient d’avoir quitté la maison de son époux.  

Bibi Aisha, 18 ans, a été défigurée pour avoir fui la maison de son mari dans la province d’Oruzgan, au centre de l’Afghanistan. À l’âge de 12 ans, Aisha et sa jeune sœur ont été confiées à la famille d’un combattant taliban, conformément à une coutume tribale pachtoune de règlement des différends. Lorsqu’elle a atteint la puberté, elle s’est mariée avec lui, mais elle est ensuite retournée chez ses parents, se plaignant de la violence de sa belle-famille. Des hommes sont arrivés une nuit, exigeant qu’elle leur soit livrée pour être punie de sa fugue. Aisha a été emmenée dans la montagne où, sur ordre d’un commandant taliban, elle a été maintenue à terre et a eu les oreilles coupées, puis le nez…Aisha a été abandonnée, mais elle a ensuite été sauvée et emmenée dans un refuge à Kaboul géré par l’organisation d’aide Women for Afghan Women, où elle a reçu un traitement et une aide psychologique. Plus tard elle a été emmenée en Amérique pour recevoir de l’aide et subir une chirurgie réparatrice.

Après avoir suivi trois cours de courte durée au Market Photography Workshop de Johannesburg, Jodi Bieber a participé à un programme de formation photographique au journal Star. Elle a continué à y travailler pendant la période qui a précédé et suivi les premières élections démocratiques en Afrique du Sud. Sur une période de dix ans (1994-2004), Bieber s’est concentrée sur son pays natal, photographiant des jeunes vivant en marge de la société sud-africaine. Ce travail a donné lieu à un livre, Between Dogs and Wolves – Growing up with South Africa, publié et diffusé dans cinq pays en 2006.

La photo de Bieber d’une jeune femme afghane mutilée a fait la couverture du magazine Time en août 2010 et a été récompensée par le prix World Press Photo of the Year. Elle a remporté cinq autres prix du World Press Photo. Bieber est également lauréate du Prix de l’Union européenne aux Rencontres de Bamako Biennale Africaine de la Photographie, parmi de nombreuses autres distinctions. Son travail est exposé au niveau international dans des expositions individuelles et collectives.

Elle est également ambassadrice de marque pour la province de Gauteng en Afrique du Sud, et est représentée par la Goodman Gallery.

  • vue de l'exposition du world press photo 2011 ph. DR

  • vue de l'exposition du world press photo 2011 ph. DR

  • vue de l'exposition du world press photo 2011 ph. DR

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.