Exposition 11.02.2020 - 15.11.2020

Alaïa-Adrian

Les Maîtres de la coupe
Savannah College of Art and Design, Atlanta

Il y avait des piles de photographies, de peintures, de dessins, de costumes et une cave remplie de vêtements, peut-être 500 pièces. J’ai regardé et vu des tenues faites pour Garbo, Marlène, avec leurs noms cousus, et je me suis dit qu’il fallait absolument empêcher que tout cela puisse être dispersé. Azzedine Alaïa

Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

L’exposition en partenariat avec SCAD FASH, présente des modèles d’une élégance intemporelle, à la coupe parfaitement exécutée par les couturiers Azzedine Alaïa (1935-2017) et Gilbert Adrian (1903-1959). Les vêtements exposés montrent la complexité technique d’Adrian – les rayures effilées, les coutures ingénieuses et les applications inattendues – en dialogue avec les créations d’Alaïa célébrant le corps de la femme. Exposant en dialogue leur travail, l’exposition révèle les héritages entrelacés de ces couturiers.

Alaïa était un grand collectionneur de l’œuvre d’Adrian, très admiratif de son sens de la forme et de la proportion.

Les Maîtres de la coupe, présente aussi une sélection des robes les plus emblématiques d’Alaïa portées par des icônes de la mode comme Grace Jones.

Alaïa/Adrian, masters of cut © fondation azzedine alaïa

« Notre exposition Alaïa et Adrian présentée au SCAD transmet l’énergie unique d’une collection constituée par un couturier du travail d’un autre couturier », a déclaré la présidente et fondatrice de SCAD, Paula Wallace. Azzedine Alaïa admirait tellement Gilbert Adrian – célèbre notamment pour les pantoufles rouges rubis de Dorothy – qu’il a acquis une collection riche de plus de 150 pièces originales d’Adrian.
Le génie reconnaît le génie ! Avec la précision de la découpe au laser, Alaïa, comme Adrian avant lui, est devenu un maître exigeant d’une couture complexe et élégante. »

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © fondation azzedine alaïa

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

Très connu pour ses costumes fantaisistes réalisés pour le film le Magicien d’Oz, Adrian était le directeur des costumes de la MGM pendant l’âge d’or du cinéma à Hollywood (1928-1941). Ses vêtements portés par les plus grandes actrices comme Greta Garbo, Joan Crawford et Norma Shearer étaient encensés par la presse de mode et imités dans le monde entier.
En 1942, Adrian établit son propre atelier à Beverly Hills, et dans les années 50, ses tailleurs et robes d’une grande élégance, à épaulettes et à taille étroite, ont largement inspiré l’industrie de la mode et la vie des femmes.

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © SCAD

Alaïa, après des études à l’école des Beaux-Arts de Tunis où il étudie la sculpture, quitte la Tunisie pour Paris au milieu des années 50 pour devenir couturier. Son sens inné de la construction et son obsession de la coupe et des volumes sont inégalés dans la mise en valeur du corps de la femme.

Reconnu à l’échelle internationale dans les années 80 et au début des années 90 pour ses créations portées par Naomi Campbell, Stéphanie Seymour et Linda Evangelista, Alaïa a continué de dominer le monde de la mode tout au long de sa carrière.

  • Alaïa/Adrian, masters of cut ph. sylvie delpech

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © fondation azzedine alaïa

  • Alaïa/Adrian, masters of cut © Raftermen/SCAD

Alaïa-Adrian: Les Maîtres de la coupe, est une exposition conçue sous le commissariat de l’historien de mode Olivier Saillard et organisée par la SCAD FASH par Rafael Gomes, directeur des expositions de mode.