Exposition 25.09.2021 - 09.01.2022

P.LACE.S

regards entrelacés sur la dentelle anversoise

P.LACE.S à Maagdenhuis, robe azzedine alaïa, P/E 2014 ph. DR

De la moitié du 16e siècle à la moitié du 18e, Anvers joua un rôle prépondérant dans la fabrication et la distribution de dentelle. À travers un dialogue unique entre l’artisanat historique et la mode actuelle, le MoMu explore ce sujet par le biais d’un parcours d’exposition qui relie cinq sites dans la ville.

Le MoMu a réuni pour cette exposition des dentelles, des tableaux et des archives venant d’Europe et des États-Unis et les replace dans leur contexte, montrant ainsi l’omniprésence de la dentelle dans les tenues vestimentaires, les intérieurs, les églises. Le MoMu retrace cette riche histoire de la dentelle en dialogue avec des créations contemporaines faisant souvent appel à la haute-technologie. 

À la Maagdenhuis, où les orphelines apprenaient autrefois la couture et la dentelle, l’exposition tente de faire des parallèles entre les techniques historiques et actuelles. Le visiteur y apprendra comment des stylistes  expérimentent avec la transparence en faisant appel à l’impression 3D et la coupe au laser. Il regardera peut-être d’un œil nouveau des stylistes et maisons de confection comme Azzedine Alaïa, Chanel, Iris van Herpen, Prada et Louis Vuitton, qui n’hésitent pas à appliquer les techniques nouvelles pour explorer les frontières conceptuelles de la dentellerie.

  • azzedine alaïa, couture 2017, détail ph. sylvie delpech

  • robe azzedine alaïa, P/E 2014 ph. andrea&valentina

  • robe azzedine alaïa, couture hiver 2011 ph. robert kot

  • robe azzedine alaïa, couture hiver 2011, détail ph.dr

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.