L'invité du dimanche, Le temps des images -1971

extrait de "L'invité du dimanche, Le temps des images", Bernard Zehrfuss : archives INA, 14 Mars 1971, avec Leïla Menchari, Azzedine Alaïa et Christoph von Weyhe, Collection RTF / ORTF

En 1956, Azzedine Alaïa quitte la Tunisie avec une lettre de recommandation qui lui permet de faire la connaissance de Simone Zehrfuss, une femme de la haute société tunisienne, épouse du grand architecte Bernard Zehrfuss qui fut de 1943 à 1948 directeur du service d’Architecture de la direction des Travaux publics du protectorat à Tunis.

Très vite, une profonde amitié se crée entre le couple et le jeune créateur fraîchement arrivé à Paris, avec sa meilleure amie Leïla Menchari. Les Zerhfuss l’aideront par la suite à s’installer et Simone lui fournira des meubles, des exemples de modernité qui contribueront à développer le goût immodéré d’Azzedine Alaïa pour le design.

La Tunisie, l’architecture, la culture, l’art, tout contribue à favoriser des relations de profonde sympathie et d’affection entre les Zehrfuss, Leïla Menchari, Azzedine Alaïa et Christoph von Weyhe. 

Dans cet interview, témoignage rare et précieux du lien fort et constant qui les a uni leur vie durant, ils parlent tous les trois, chacun à leur manière de leur travail et de leur passion. Leïla Menchari, créatrice des décors des vitrines de la maison Hermès évoque son travail de décoratrice, Azzedine Alaïa parle de son rôle en tant que couturier et de son rapport au corps et Christoph von Weyhe évoque son inspiration, et son lien avec la musique.