Exposition 02.09.2005 - 02.10.2005

shiro kuramata

commissaires d'exposition: mieko kuramata, carla sozzani, azzedine alaïa

carton d'invitation de l'exposition shiro kuramata,2005 © fondation azzedine alaïa

Formé à la sculpture avant de se tourner vers la mode, Azzedine Alaïa passionné de design a organisé une exposition rétrospective des œuvres de Shiro kuramata (1934-1991). Coparrainé par Carla Sozzani qui avait déjà exposé Kuramata à Milan et l’épouse du défunt designer, Meiko Kuramata, qui a prêté des pièces rares, Azzedine Alaïa a réuni une trentaine de pièces majeures du designer japonais, la plupart issues de sa propre collection. Parmi elles, Comme la lune est haute dans le ciel (How High The Moon, 1986), un des fauteuils emblématiques du maître de Tokyo, en maille d’acier déployé, le fameux siège « Miss Blanche » de 1988 en acrylique transparent dans lequel sont inclus des pétales de rose, un fauteuil lumineux comme une boule de lumière…

  • miss blanche, 1988 par shiro kuramata ph. DR

  • how high the moon, 1986 par shiro kuramata ph. DR

  • acrylic stool, 1990 par shiro kuramata ph. DR

  • laputa, 1991 par shiro kuramata ph. DR

Né en 1934 à Tokyo, Shiro Kuramata est formé à l’institut de design Kuwazawa qui intègre les théories du design occidental. Shiro Kuramata ouvre sa propre agence en 1965, le Kuramata Design Office. Proche d’Ettore Sottsass, fondateur du groupe de design italien Memphis au début des années quatre-vingt, il dessine quelques meubles pour le groupe. Il réalise des aménagements intérieurs, des bars et restaurants, des boutiques notamment pour Issey Miyake.En 1988, Kuramata installe son studio à Paris, il est fait chevalier des Arts et des Lettres deux ans plus tard. 

Reconnu comme un des grands designers du 20e siècle, ses créations font désormais partie des collections des grands musées ( MoMa, musée des arts décoratifs de Paris, etc…).

libération, 2 septembre 2005

Restez informé
de l'actualité
de la Fondation

INSCRIVEZ-VOUS

Vos données personnelles seront utilisées par la Fondation Azzedine Alaïa pour vous envoyer la newsletter, que vous avez expressément demandé à recevoir. La Fondation Azzedine Alaïa protège vos données. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.