héritage

La mode durera toujours. Elle existera toujours. Elle existera à sa manière à chaque époque. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa photographié par Jean-Baptiste Mondino

Azzedine Alaïa a fidèlement catalogué pour l’avenir les fruits de son propre travail, accumulant avec soin une collection impressionnante depuis ses premiers jours de travail jusqu’au dernier modèle encore sur sa table, laissant un héritage incroyable et une source d’inspiration pour l’avenir.

Le passé permet d’avancer. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa photographié par Jean-Baptiste Mondino

Toute sa vie, Azzedine Alaïa est resté concentré sur la vision qu’il avait à l’esprit depuis son arrivée à Paris en 1956. C’était une vision du pouvoir de la féminité et de l’intemporalité de la beauté. Alaïa poursuivra la réalisation de cette vision inlassablement à travers le travail exigeant de sa longue et illustre carrière. Connu dans le monde de la mode et de la culture comme le maître de la couture, avec plus de soixante années de carrière, Alaïa a travaillé sans relâche, souvent pendant la nuit et a gardé tout ce sur quoi il a travaillé, que ce fut terminé ou non. Toutes les collections jusqu’aux imprimés, tissus et esquisses – souvenirs de son processus créatif – ont été conservés, même des idées jamais réalisées, et des projets finis jamais montrés ou produits.

Il a préservé dans ses archives chacune de ses créations sachant qu’elles étaient l’avenir.

Je peux commencer une robe une année et avoir le sentiment de l’achever dix ans après. Azzedine Alaïa

ph. Jean-Baptiste Mondino

Azzedine Alaïa n’a jamais perdu de vue l’importance que le temps joue dans nos vies tout en poursuivant l’excellence créative. Il s’était auto-imposé d’atteindre la perfection jusque dans les moindres détails, et la méthode rigoureuse de construction qu’il mettait dans la couture de chaque vêtement faisait que le temps n’avait pas d’importance.

Il a toujours créé avec sincérité porté par sa personnalité et son sens de la beauté intemporelle, ses pièces sont devenues les classiques de demain.

ph. Jean-Baptiste Mondino

Alors que la Couture avec son rituel de fait sur mesure a toujours été une priorité pour M.Alaïa, la perfection de ses motifs et de son savoir-faire a été une signature constante pour toutes ses collections prêt – à – porter.
Dans chaque collection, depuis la création du prêt-à-porter en 1982, il y a eu des créations magiques, uniques, qui n’ont jamais été produites et qu’il a secrètement conservées pour des événements spéciaux ou pour  son cercle d’amis.

Jusqu’à la fin de sa vie Azzedine Alaïa  a coupé et cousu, épinglé et bâti, et fait personnellement ses propres modèles. Par-dessus tout, c’est le processus de la haute couture qu’il aimait le plus.

Il a formé ses ateliers aux méthodes exigeantes de coupe et de création qu’il avait lui-même perfectionné toute sa vie.

Chaque fois que je refais un modèle, le patron est différent, la matière est différente et les proportions changent. Donc, c’est vu et pas vu à la fois. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

Je voulais faire de la sculpture quand j’étais à l’Ecole des beaux-arts. Cela vient de là, mon intérêt pour les courbes du corps. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

Et c’est aussi très méditerranéen cette passion pour la taille, la chute de reins, le derrière…  Azzedine Alaïa

naomi campbell photographiée par peter lindbergh

Je ne fais pas de la mode, mais un vêtement pour une femme d’après son style de vie, quelque soit son corps et son âge. Azzedine Alaïa

J’aime le noir, parce que pour moi le noir est une couleur très gaie. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

Je me débarrasse des couleurs. Je ne veux que du noir. Le noir est pour moi la couleur la plus importante. C’est celle par laquelle je commence quand je crée un modèle: elle permet de mieux faire apparaitre une silhouette. Azzedine Alaïa

détail © fondation azzedine alaïa

Ce que je veux c’est d’abord rendre une femme belle. Je n’ai pas envie de faire des vêtements standards. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

J’aime que le visage, le corps et les jambes d’une femme, soient ses seuls accessoires. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

Je veux créer des vêtements que l’on garde, qui donnent envie à une femme. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina

Il y a de la sensualité dans un tissu. Je pense que tous les matériaux doivent être confortables quand ils sont au contact de la peau. Azzedine Alaïa

azzedine alaïa ph. Andrea & valentina